04/06/2013

Faut-il dire «bravo !» ou juste «ouf !» ?

Le service de la promotion économique (SPEG) a présenté aujourd’hui ses résultats 2012. Sans surprise, le nombre de sociétés locales conseillées et suivies a augmenté. Crise économique européenne, franc fort, incertitudes juridiques et fiscales y compris en Suisse sont autant de turbulences qui ballottent les entreprises. Comme le Conseiller d’Etat Pierre-François Unger l’a fait remarquer, si Genève ne s’en sort pas mal, c’est grâce à la diversification de son tissu économique (tous les secteurs économiques ne vont pas mal en même temps). Et de souligner que, depuis 2007, date du début de la crise, de nouveaux emplois ont été créés chaque année, même si dans une proportion faible : +1,4% en 2012.

On peut être heureux de cette situation. Mais faut-il s’en satisfaire ?

En 2012, seules 23 entreprises étrangères se sont implantées dans le canton. Le franc fort en est l’une des principales causes. Mais quand on voit que seul 8,8% du budget de la promotion est affecté à la promotion exogène (c’est-à-dire à convaincre des entreprises étrangères de s’implanter chez nous), il est permis de se demander si on ne s’est pas tiré dans le pied…

Ce coup de frein date de l’époque où des voix ont commencé à s’élever contre une soi-disant crise de croissance, censée être illustrée par les bouchons et la raréfaction des logements. Mais en réalité, il y a bien assez de facteurs qui se chargent de donner ce coup de frein : niveau des salaires, taux de change…

Il ne faut avoir ni honte ni peur de faire une vraie promotion à l’étranger, car la diversification du tissu économique est un ouvrage cent fois remis sur le métier et composé d’innombrables fils. Nous ne pourrons faire croître et embellir activités actuelles et secteurs prometteurs tels que les cleantech en comptant sur la seule créativité locale, même pétillante. Une promotion exogène bien comprise – en priorité sur les domaines où des synergies avec des entreprises existantes sont possibles – doit faire partie de la trousse à outils économiques de ce canton.

16:21 Publié dans Economie, Genève | Tags : promotion économique, speg, exogène, franc suisse | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |