27/05/2013

L'électricité n'est pas assez chère

Le débat sur l’énergie tourne quasiment exclusivement autour de la question de l’arrêt des centrales nucléaires et des énergies renouvelables de remplacement. Mais personne ne raisonne en termes économiques.

Si l’on regarde seulement Genève, la consommation de chaleur par habitant a diminué ces dernières années alors que le nombre d’habitants a augmenté. C’est encourageant mais très largement insuffisant. Dans le même temps, l’accroissement moyen de la consommation d’électricité genevoise est passé de +6% entre 2005 et 2008 à -0,1% entre 2008 à 2011, contre +2,2% au niveau suisse entre 2005 et 2011. Le programme éco21 des SIG est indéniablement efficace mais on est très loin du but…

Quand on voit que les ménages suisses dépensent en moyenne mensuelle 231 francs pour leurs vêtements et chaussures et 68 francs pour l’électricité (chiffres OFS 2006-2008), on se dit qu’il faudrait peut-être commencer par là. Tout ce qui n’a pas de prix n’a pas de valeur dit l’adage. Or, c’est exactement ce qui se passe, pour les particuliers, avec les dépenses d’électricité : c’est un poste presque invisible dans les dépenses des ménages. Dès lors, il devient très compliqué de faire comprendre qu’économiser l’énergie est impératif. Renchérir le prix de l’électricité pour les ménages : ce n’est politiquement pas correct (surtout en année électorale) mais ne serait-ce pas un (électro)choc salutaire ?

11:36 Publié dans Economie | Tags : électricité, énergie, sig, consommation, éco21, ménages | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook | | |

Commentaires

très bonne intuition !

on peut compléter par

des tarifs croissants en fonction de la consommation plutôt que décroissants yc pour les entreprises.

affecter ces revenus supplémentaires à la transition énergétique (RPC, rénovation d'immeubles, négawatts etc.)

financer un fonds de solidarité pour éviter la pauvreté énergétique qui frappera les plus démunis de nos sociétés

Écrit par : Christophe Dunner | 27/05/2013

Taxer plus l’électricité n'est pas un raisonnement économique, c'est un moyen de contrainte.

Écrit par : Eastwood | 27/05/2013

je ne parle pas de taxer plus mais d'appliquer un raisonnement économique simple sur un bien public
-> définir des frontières de production (illimité n'est pas possible)
-> appliquer la loi des rendements décroissants (il n'y a pas que les économiques d'échelle)
-> allouer les ressources où c'est nécessaire (en fonction d'une échelle de valeur, certes)

Écrit par : Christophe Dunner | 27/05/2013

@Madame Rys Vous aimeriez voir les suisses dépenser moins,alors réduisez les nombreuses grande surfaces et réduisez surtout les dépensent énergétiques en enseignes lumineuses.Dès 22 heures les vitrines éteintes comme au temps pas si lointain
Quand aux dépenses mensuelles concernant les habits et chaussures,quand on sait qu'un enfant mal vétu risque d'être dénoncé,cela sans doute doit figurer sur la lite des maltraitances,quand on veut une société de consommation il faut aussi assumer et quand on veut que tout le monde soit relié à l'informatique sauf les plus éveillés qui eux ont senti le danger très vite,il faut aussi assumer
L'on sait aussi que depuis 2000 ceux qui ne parlent que taxes à encore et toujours à endurer par le simple ouvrier ne sont pas les plus pauvres de ce pays ,loin s'en faut.Proche des 70 ans j'espère mourir en emportant dans mes souvenirs ce pays qu'on a tous aidé à relever de la pauvreté et non celui d'aujourd'hui qui semble y être maintenu par complaisance d'une certaine classe dirigeante

Écrit par : lovsmeralda | 27/05/2013

Alors là, vraiment, on voit que nous n'avons que des problèmes de riches.

Écrit par : Déblogueur | 27/05/2013

En d'autres termes rendre l'électricité plus disponible pour les plus riches et devenir un obstacle pour les plus pauvres ! Voilà une idée de justice sociale originale...on pourrait ensuite passer au sel, puis au pain et j'en passe.
Franchement je crois rêver (style cauchemar....)

Écrit par : uranus2011 | 28/05/2013

Il faudrait déjà expliquer la logique économique des grands groupes, de l'OFEN et autres administrations de n'avoir pas évalué avec un peu plus de réalisme le prix du démantèlement des centrales nucléaires.
A force d'être trompé, le peuple sanctionne. Il ne validera pas une augmentation du prix de l'électricité.
http://www.replay.fr/centrales-nucleaires-demantelement-impossible-1863008#

Écrit par : Pierre Jenni | 28/05/2013

Les commentaires sont fermés.